Exposition de peinture de Philippe PITTONI

Un site utilisant Réseau AP-HP

Hôpitaux Universitaires Henri Mondor

Exposition de peinture de Philippe PITTONI

Exposition de peintures
de Philippe PITTONI
Du 14 au 27 février 2018

Espace Culturel Nelly ROTMAN
Hall principal de l’hôpital
Ouvert du lundi au vendredi
de 12h30 à 16h30

Vernissage :
mercredi 14 février 2018 à 12h45
Contact Espace Nelly ROTMAN : 14226

Affiche de l’exposition


Philippe PITTONI

Biographie

Naissance en 1957 à Villejuif. Aujourd’hui je vis et travaille en Ile-de-France.

J’ai une pratique constante de l’art puisque ma première participation à un concours de peinture date de 1966 à 9 ans. J’ai donné et suivi des cours de dessin, de peinture et de modelage. L’histoire de l’art me passionne, cela me conduit dans les expositions, les galeries, les cours de l’école du Louvre.

Démarche artistique

Je travaille par séries. Celles-ci ne sont pas successives mais concomitantes.

Mon art n’est pas détaché de notre époque, il est l’expression de mon sentiment sur la société. C’est notemment le cas de la série Effarés, dans laquelle je m’interroge sur « l’humain »…

Souvent le point commun dans ces séries est de distinguer un élément au milieu des autres : que ce soit un ensemble de carrés de bois non peints au milieu de carrés noirs Topographie, quelques virgules au milieu de la masse des signes Sparrows…

La série la plus « volumineuse » est Métempsychose des Bouchons. J’y utilise des « bouchons ». C’est à dire la pellicule durcie de peinture ou de vernis qui se forme quand on laisse un pot ouvert à l’air. Cet élément est chargé de sens. Il me relie au métier de mon père (artisan peintre), me permet une infinité de manipulations (jets, traînées, gouttes, déformations…), m’ autorise un jeu avec le reste de la toile (rapport avec le fond, citations artistiques…), introduit une incertitude sur le regard du spectateur (vue de dessus, de face, de côté…).

J’ai aussi toujours éprouvé un plaisir intense à lever la tête pour regarder les étoiles. Poussières d’étoiles vous plongera dans ce plaisir…

Mes travaux sont aussi issus d’un plaisir gestuel. Les supports sont posés au sol, le geste guide parfois le déroulé de l’oeuvre comme dans une série plus figurative nommée Silhouettes.