COVID19 et Transplantation rénale : Informations de l’équipe d’Henri Mondor

Un site utilisant Réseau AP-HP

Hôpitaux Universitaires Henri Mondor

COVID19 et Transplantation rénale : Informations de l’équipe d’Henri Mondor

COVID19 et Transplantation rénale : Informations de l’équipe d’Henri Mondor

Ces recommandations peuvent être modifiées selon l’évolution de l’épidémie.

Depuis décembre 2019, une épidémie de Coronavirus (COVID-19) se propage avec actuellement une situation de pandémie. Par le biais de cette lettre d’information, nous tentons de vous informer sur les recommandations pour votre santé et de répondre aux questions que vous vous posez.

le COVID-19 

Les Coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme des infections pulmonaires. Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus responsable de la maladie appelée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé – OMS.

Comment se transmet le virus ? : La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection.  Un des vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées.

Certaines personnes sont-elles plus à risque ? Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques (hypertension, diabète), les personnes âgées (plus de 70 ans), immunodéprimées ou fragiles présentent un risque plus élevé.

Quels sont les symptômes de l’infection ? Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des difficultés respiratoires qui se manifestent par une toux ou un essoufflement.

Quelle est la durée d’incubation (période entre la contamination et l’apparition des premiers symptômes) : 14 jours au maximum.

Quels sont les conseils ?

Prévention :

Le port d’un masque de soin ou masque chirurgical est à porter lorsque vous avez des symptômes de la maladie.

La France métropolitaine fait désormais partie des zones à risque.

 

Le virus est présent sur le territoire national, avec notamment plusieurs zones de regroupement de cas appelés « clusters ». Actuellement, l’Ile de France est une des régions les plus touchées en France métropolitaine.

Le port du masque n’est pas recommandé si vous n’êtes pas malade ou si vous n’avez pas voyagé dans une zone touchée par le virus.

Comme pour l’épisode de grippe saisonnière, les « mesures barrières » sont les plus efficaces.

– Se laver les mains régulièrement

– Tousser ou éternuer dans son coude

– Utiliser des mouchoirs en papier et les jeter immédiatement après l’utilisation, avant de se laver les mains

– Porter un masque quand on est malade (nez qui coule, toux, …)

  • Saluer sans serrer la main, éviter les embrassades

Il vous est de plus recommandé de réduire au maximum vos déplacements en transport en commun et d’éviter dans la mesure du possible les contacts avec des mineurs de moins de 15 ans ainsi que les endroits avec beaucoup de monde type centre commercial. Si vous êtes malade, portez un masque simple. Pensez à vous laver les mains avant et après avoir pris les transports en commun, et tout au long de la journée.

Que faire en cas de symptômes:

Vous avez 2 possibilités :

  • Soit appeler l’équipe de transplantation rénale / votre néphrologue de proximité selon les modalités habituelles
  • Soit appeler le 15 et suivre la procédure qui vous sera indiquée.

On vous demande

De ne pas vous rendre directement aux urgences, ni dans un service d’hospitalisation

Eviter tout contact avec votre entourage

 

Puis-je venir à l’hôpital sans risque ?

Les patients infectés et soignés à l’hôpital Henri Mondor sont placés dans des chambres spéciales dites « d’isolement » afin d’éviter la propagation du virus. Toutes les précautions sont prises pour que le personnel et les autres patients ne courent aucun risque. Cependant, le port du masque est recommandé lorsque vous venez en consultation. Des masques seront mis à votre disposition lors de votre venue à l’hôpital au rez de chaussée près des gilets bleus.

Cependant, il est maintenant recommandé pour les patients transplantés de limiter les consultations présentielles programmées non urgentes durant l’épidémie dans la mesure du
possible, en accord avec votre néphrologue.

Certaines consultations vont être maintenues mais d’autres vont être remplacées par des téléconsultations ou consultations par téléphone ou smartphone.

En pratique, si vous avez une consultation programmée dans les semaines à venir, il y aura deux cas de figure :

  1. Si la consultation à Mondor a été jugée évitable par l’équipe de transplantation, vous serez contactés par notre secrétariat en amont afin de préparer cette téléconsultation ou consultations par téléphone ou smartphone. Le jour J, le médecin du service vous appellera, afin de faire le point sur votre situation clinique, votre bilan et votre traitement. Une nouvelle ordonnance vous sera envoyée et une nouvelle date de consultation vous sera ensuite proposée.
  2. Si la consultation à Mondor a été jugée nécessaire, personne ne vous contactera en amont et vous pourrez vous rendre au RV programmé comme d’habitude.

 

Puis-je partir en voyage ?

Compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, il est préférable de différer les déplacements à l’étranger, dans toute la mesure du possible.

L’ensemble de l’équipe médicale et para médicale reste votre disposition pour vous aider et répondre à vos questions.

Pour tout renseignement supplémentaire, n’hésitez pas à contacter le numéro vert 0 800 130 000 utilisable 24h/24.

 

Votre avis est important pour l’AP-HP
Nous souhaiterions recueillir votre avis sur les sites internet de l’AP-HP.

Cette enquête ne prendra que 3 minutes.