Département d’Aval des Urgences à l’hôpital Henri Mondor

Département d’Aval des Urgences à l’hôpital Henri Mondor APHP (Créteil) –

Notre établissement a une forte activité médico-chirurgicale programmée, répondant ainsi à sa mission de centre hospitalo-universitaire de recours. Cette activité indispensable rend le fonctionnement des urgences difficile car le nombre de lits disponibles pour les malades admis peut s’avérer insuffisant. Pour pallier à ce problème de fluidité de la filière de soins, il a été décidé de créer un Département d’Aval des Urgences (DAU).

Le DAU, intégré au Pôle MINGGUS (Pôle Médecine Interne, Gériatrie, Génétique, Urgences et Spécialités), a ouvert le 27 Novembre 2014 et est situé au 6ème étage de l’Hôpital Henri MONDOR. Il est constitué de 16 lits avec une extension prévue à 18 lits avec un personnel médical, paramédical et administratif dédié. Il est sous la responsabilité du Dr Mehdi KHELLAF chef de service des Urgences et de Mme Maud LE CAZ cadre supérieure de santé paramédical des Urgences. Cette unité dotée de trois médecins séniors et d’un cadre de santé paramédical. L’équipe médicale du service de médecine interne est également impliquée et collabore étroitement avec cette nouvelle équipe du DAU.

Le DAU a pour mission de recevoir des patients provenant exclusivement des urgences 7 jours sur 7, tout au long de l’année. Les admissions de malades primo-consultants sont privilégiées leur permettant de bénéficier de soins au sein de notre établissement et de désengorger le service des Urgences. Les patients, dont la pathologie relève clairement d’une prise en charge spécialisée, peuvent être hospitalisés au DAU en l’absence de places disponibles dans la spécialité requise et être, ensuite, suivis par les services de spécialité de notre hôpital.

Le bilan des 3 premiers mois de fonctionnement du DAU est prometteur et fait état de la prise en charge de 321 patients hospitalisés ce qui représente 3 à 4 admissions par jour, jours fériés et week-end compris. Les patients repartent à domicile dans 2/3 des cas, bénéficiant d’une consultation post-DAU le cas échéant, ou sont réorientés vers un service de spécialité de l’établissement (1/3 des cas).

Professeur Medhi Khelaff  – Chef des Service du Département d’Aval des Urgences
Professeur Bertrand Godeau – Responsable Médical du Pôle MINGGUS