Nouveau centre d’hémodialyse au CHU Henri Mondor

Le Service de Néphrologie-transplantation de l’hôpital Henri Mondor, centre de référence de l’Ile- de-France vous présente la nouvelle unité d’hémodialyse autour d’une conférence sur les thématiques de l’insuffisance rénale chronique et de la transplantation, présentation des équipes et visite du centre de dialyse.

Quand les reins ne fonctionnent plus, il n’y a que 2 alternatives soit la dialyse soit la transplantation rénale. 80.000 personnes en France nécessitent un traitement de substitution de leur fonction rénale se répartissant entre 45.000 dialysés et 35.000 transplantés. Plus de 10.000 patients arrivent chaque année à ce stade.

Le service de néphrologie-transplantation de l’hôpital Henri Mondor est au centre de cette filière de prise en charge de l’insuffisance rénale chronique. Près de 9000 consultations y sont réalisées chaque année. L’activité ambulatoire a connu un grand développement avec un hôpital de jour dont l’activité a doublé en 3 ans. Une centaine de greffes rénales y sont réalisées annuellement, y compris des greffes multiples reins- cœur, rein- foie, rein- pancréas. Quand la transplantation est possible c’est la greffe préemptive, c’est-à-dire la greffe sans passer par la case dialyse qui est la solution optimale.

IMG_7350Les locaux d’hémodialyse ne répondaient plus aux normes et à l’automne 2015, la restructuration était finie permettant d’augmenter la capacité d’accueil de 40% dans des conditions optimales de confort et sécurité. Ce centre est le plus important d’Ile de France pour accueillir les patients en replis c’est-à-dire des patients habituellement dialysés dans d’autres structures mais nécessitant souvent en urgence des soins néphrologiques ou extra néphrologiques à Henri Mondor. C’est un centre capable d’accueillir les urgences 24h sur 24 et 7 jours sur 7. A la différence de nombreux centres, ce sont 3 séances quotidiennes et non 2 qui sont réalisées permettant une plus grande souplesse de la prise en charge et une optimalisation des moyens. En complément de l’activité réalisée au niveau de l’Établissement Français du Sang, nous avons développé au sein du centre de dialyse une technique permettant de réaliser en même temps une séance d’hémodialyse et une séance de plasmaphérèse parfois requise par le traitement évitant au patient des séances d’épuration plasmatique supplémentaires. Dans la mesure où l’état clinique est satisfaisant, le patient est rapidement transféré vers des unités plus légères de dialyse proches de son domicile ou vers la dialyse à domicile. La prise en charge pour la dialyse à domicile et notamment la dialyse péritonéale est réalisée en partenariat avec l’Hôpital National de St Maurice.

Pr Philippe LangNous avons récemment développé avec les services de chirurgie vasculaire et le service de radiologie un circuit original permettant de créer en chirurgie ambulatoire les voies d’abord vasculaire nécessaires à la réalisation des dialyses. Le circuit peut paraitre complexe et pour le fluidifier, nous avons créé une cellule d’information et d’éducation thérapeutique polyvalente comprenant médecins, infirmières, aides- soignantes, diététiciennes, assistante sociale et psychologue. Ce groupe a été récemment récompensé en 2015 par le 1er prix de la meilleure communication au congrès national des infirmières de dialyse.

A travers ces réalisations, Henri Mondor est un acteur central dans la prise en charge des patients insuffisants rénaux chroniques du Val de marne. Notre but est de fournir les thérapeutiques les plus adaptées au patient, de fluidifier son parcours de soin et lui donner les meilleures chances de réhabilitation.

Contacts :
Professeur Philippe LANG – Chef de Service de Néphrologie Transplantation
Professeur Philippe Grimbert – Service de Néphrologie Transplantation

Sans-titre-1IMG_7550

 

 

Article paru dans le Parisien du mardi 10 mai 2016
article-parisien-dialyse